Viaposte accélère la décarbonation du transport de marchandises dans la région Sud-Ouest

Share on LinkedIn
Share on Twitter
Share via Email
RSE

Dans le cadre de ses objectifs ambitieux de réduction de son impact sur l’environnement dans ses activités de transport, Viaposte poursuit son développement dans les énergies vertes en recourant aux biogaz et aux biocarburants.

Ces énergies renouvelables obtenues pour l’une à partir de la fermentation de matières organiques et pour l’autre à partir de la biomasse, permettraient une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 80 à 90 %.

Transport bas carbone, Viaposte accélère

Au cœur des enjeux de décarbonation, le secteur des transports a un rôle clé à jouer. C’est pourquoi notre implantation régionale transport du Sud-Ouest encourage fortement ses transporteurs partenaires à investir dans les énergies vertes, notamment lors des appels d’offres. Le critère environnemental constitue désormais un critère de poids et de choix dans la sélection de ses futurs transporteurs partenaires.

Décarbonation du transport routier

Depuis deux ans, nous sensibilisons nos transporteurs sur les évolutions nécessaires pour préserver notre planète. Nous avons, par exemple, organisé des rencontres avec les transporteurs locaux, afin de leur exposer notre stratégie pour décarboner le transport. Puis, nous sommes passés à l’acte avec actuellement 27 liaisons réalisées avec des énergies alternatives ! Je peux affirmer que nos partenaires ont conscience des enjeux et ont pris le virage écologique, notamment via la mise en place de cuves de biocarburant dans leur dépôt ou via l’achat de tracteurs biogaz. » témoigne Guillaume Galonnier, directeur régional transport Sud-Ouest de Viaposte.

Entre mai et juin 2023, Viaposte accélère ainsi la décarbonation par le mix énergétique en s’associant à plusieurs transporteurs de la région Sud-Ouest pour basculer de nouvelles liaisons de transport vers le biogaz et le biocarburant.

Vers des énergies alternatives pour le transport de marchandises

En route vers le biogaz

Grâce aux transporteurs partenaires TDS Transport, Transpost Ocean, El Hammoumi et Trans Express Thelohan, Viaposte vient de basculer sept liaisons de transport gérées pour le compte du Groupe La Poste au biogaz, ce qui représentera ainsi 719 712 km/an décarbonés.

« A ce jour, nous comptabilisons déjà 44 920 kilomètres décarbonés en biogaz dans la région Sud-Ouest depuis la mise en place des véhicules hybrides en mai 2023. » ajoute Guillaume Galonnier.

 

En route vers le XTL avec Transpost Ocean

Soucieux de l’environnement, le transporteur partenaire Transpost Ocean est engagé depuis janvier 2015, aux côtés de l’ADEME Poitou-Charentes, dans une charte visant à réduire les émissions de CO2 issues de l’exploitation de son parc routier.

Par exemple, le groupe met un point d’honneur à la formation de ses chauffeurs en matière d’éco-conduite, leur permettant de gagner 120 000 litres de gasoil depuis 2019. En effet, une conduite souple et fluide favorise la réduction de la consommation de carburant jusqu’à 20 % selon l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME).

Et afin d’accélérer la transition vers un transport moins polluant, Transpost Ocean vient de permettre à Viaposte de passer deux liaisons de transport effectuées en région Sud-Ouest pour La Poste en XTL. Cela correspond à 79 101 km/an qui sont désormais effectués au biocarburant.

Transpost Ocean décarbone le transport routier

Le XTL, carburant alternatif fabriqué uniquement à partir de déchets, permettrait de réduire jusqu’à :

  • – 90 % des émissions de CO2 par rapport au gazole fossile
  • – 33 % des émissions de particules
  • – 24 % des émissions de monoxyde de carbone
  • – 9 % des émissions d’oxydes d’azote.

 

« Le 1er juin 2023, nous avons effectué notre première liaison avec un véhicule biogaz (bioGNC). Cette décision a été motivée afin d’accompagner Viaposte dans le projet « Décarbonation ». En tant que transporteur, nous sommes sensibles au fait de rouler « propre », cela fait partie de nos valeurs, mais souvent la réalité économique ne nous permet pas de pouvoir mettre en application celle-ci. Viaposte impulse tous les transporteurs vers cette démarche et c’est rassurant de savoir que nous sommes accompagnés financièrement. En effet, l’énergie biogaz présente de nombreux avantages tels que la réduction d’émissions de CO2, l’absence de vol de carburant ou encore l’image positive de l’entreprise en adéquation avec notre éthique. Les inconvénients sont de l’ordre financier, à savoir, que les investissements et coûts de maintenance sont plus onéreux et que le réseau d’approvisionnement en bioGNC est pour l’instant plus réduit. Toutefois, nous sommes satisfaits de l’utilisation et heureux de pouvoir suivre Viaposte dans un noble projet. » témoigne M. Brosseau, directeur général adjoint du groupe Transpost Ocean.

Continuez de suivre l’engagement de Viaposte dans la décarbonation du transport de marchandises sur nos réseaux sociaux

 

Du nouveau

chez VIAPOST !

geiq impact viaposte
programme apollo - Lean management
Décarbonation du transport routier chez Viaposte